SouthAmeriCar 2022

Programme

Déserts, hauts plateaux, volcans, lacs de montagne, villes incas, villages traditionnels, cols andins, pampas, jungles et cascades sont les ingrédients d’un voyage spectaculaire que vous découvrirez au volant de votre véhicule. Toutes les routes sont carrossables, et la plupart sont d’ailleurs goudronnées. Celles qui ne le sont pas invitent à l’aventure… sans porter préjudice à votre voiture. Nous avons choisi les meilleurs hébergements au long du parcours et nous avons inclus la visite des principaux sites traversés, tels que le Machu Picchu au Pérou et les chutes d'Iguazu à la frontière entre l'Argentine et le Brésil. Au cours de cette fantastique aventure, vous apprécierez de voyager en liberté avec votre propre véhicule, tout en pouvant toujours compter sur le soutien de nos guides expérimentés parlant français, anglais, espagnol, néerlandais et allemand, ainsi que sur notre équipe technique de haut niveau. Nous vous attendons !

Programme en PDF

Jour 1 | Mardi 3 mai : Europe continentale – Lima

Votre voyage unique, ou Sapa Pana en Quechua, commence aujourd’hui ! Embarquement pour votre vol intercontinental à destination de Lima. Vous arriverez à l'aéroport dans la soirée et serez conduit à votre hôtel dans la continuité. Savourez un délicieux dîner (la gastronomie péruvienne est particulièrement gouteuse !) suivi d’une bonne nuit de repos. 
Hébergement: El Pardo DoubleTree

Jours 2 et 3 | Mercredi 4 et jeudi 5 mai : Lima

Vous séjournerez à Lima pendant les deux premiers jours. Nous nous rendrons au port pour aller récupérer ensemble les véhicules et vous aurez du temps de libre pour découvrir la ville à votre rythme. Pendant l'époque coloniale, Lima était la ville la plus importante d'Amérique du Sud et vous pourrez voir qu'elle conserve encore de beaux vestiges. Visitez le centre historique de la ville avec ses deux belles places, ses bâtiments et leurs balcons en bois ainsi que la cathédrale et l'église San Francisco. Les quartiers de Miraflores et Barranco valent également le détour. Le musée de l'or en vaut également son pesant, tous comme les ruines de Pachacamac, juste à l'extérieur de la ville. Cet amalgame de temples en activité pendant deux millénaires et rendant hommage au créateur Viracoche fait partie des plus importants centres religieux de la côte. Cependant, n'oubliez pas de prévoir suffisamment de temps pour des excursions gastronomiques pendant votre séjour à Lima, la ville étant considérée comme la capitale culinaire de l'Amérique latine. Nous serons heureux de vous conseiller les meilleures adresses pour aller déguster la spécialité locale : le ceviche, du poisson cru mariné dans du jus de citron vert. La cuisine péruvienne a été mise sur la carte internationale par plusieurs chefs célèbres d'origine péruvienne, dont Gaston Acurio.
Hébergement: El Pardo DoubleTree

Jour 4 | Vendredi 6 mai : Lima – Paracas (246 km / 3h30)

Le moment que vous attendiez avec impatience est enfin arrivé. Notre expédition débute par un trajet relativement court allant de Lima à Paracas. Nous laissons donc la capitale péruvienne derrière nous et suivons la Panamericana Sur à travers villes et villages. Le paysage désertique est parfois interrompu par les berges verdoyantes des rivières traversées. Vous passerez par Pisco, ville tirant son nom d’un célèbre alcool local à base de raisin, avant d’arriver à Paracas où nous avons choisi pour vous un hôtel en bord de mer. Au-delà d’être un site archéologique de premier plan, la péninsule est également une réserve naturelle pour de nombreux oiseaux tels que flamands roses et albatros ainsi que pour les colonies de lion de mer et de pingouins Humboldt se massant sur les îles Ballestas, à quelques encablures de votre hôtel.
Hébergement : DoubleTree resort Paracas

Jour 5 | Samedi 7 mai : Paracas – Nazca (216 km / 3h30)

Journée très dense. Pour bien commencer la journée, nous vous recommandons de vous réveiller tôt pour partir à la découverte de l’archipel Ballestad en bateau. A votre retour à Paracas, direction Nazca, un des sites les plus remarquables du Pérou. En chemin, vous passerez par la ville d’Ica ainsi que l’oasis de Huacachina et ses immenses dunes de sable où les locaux s’adonnent à la pratique du sandboard (descente des dunes avec planche de snowboard !). Juste avant d’arriver à la ville de Nazca, vous apercevrez les tours d’observation depuis lesquelles vous pourrez découvrir et un mystère de l’histoire péruvienne : les lignes (ou géoglyphes) de Nazca.
Hébergement : Hotel Majoro

Jour 6 | Dimanche 8 mai : Nazca – Vallée Sacrée (668 km / 12h)

Nous partirons tôt le matin pour une longue mais superbe journée à destination de la Vallée Sacrée. La route, en excellent état par ailleurs, va monter immédiatement dès notre départ de Nazca pour arriver sur les hauts plateaux péruviens à 4000 mètres d’altitude. Région connue pour être la terre des lamas, nous nous trouvons désormais au beau milieu des Andes et les vues sont particulièrement spectaculaires. Attention l’altitude présente un défi pour les voitures de collection et avoir un mécanicien à disposition est rassurant. En plus des lamas, vous apercevrez des flamands roses et des animaux moins exotiques tels que vaches et ânes, parrallèlement vous traverserez de nombreux villages andins. Une des parties les plus scéniques du voyage vous attend désormais : nous redescendrons pour suivre une vallée verdoyante jusqu’à Abancay, point depuis lequel la route reprend son ascension pour arriver à 3500 mètres d’altitude. Arrivée à Urubamba, porte d’entrée vers le Machu Picchu et lieu où vous séjournerez pour 3 nuits au Sol y Luna, un hôtel Relais & Châteaux qui saura ravir les visiteurs les plus exigeants. Son élégance n’a d’égal que sa discrétion.
Hébergement : Sol y Luna

Jour 7 | Lundi 9 mai : Machu Picchu

Un voyage sur ce continent ne saurait avoir lieu sans la découverte d’un de ses sites les plus mystérieux : L’unique Machu Picchu. Redécouvert en 1911 par accident par l’explorateur américain Hiram Bingham (qui était en réalité à la recherche de la cité légendaire de Vilcabamba) lorsque des fermiers locaux l’ont mis sur la piste de ruines enfouies sous la végétation subtropicale typique de la région… une des découvertes archéologiques les plus importantes du XXème siècle. Nous avons prévu un wagon pour le groupe avec la compagnie Inca Rail et le déjeuner vous y sera servi pendant l’ascension. Un guide vous attendra à Aguas Calientes pour vous faire visiter ce fascinant monument et vous présenter la civilisation Inca dans ce qu’elle a de plus grandiose. Retour à votre hôtel en fin de journée.
Hébergement : Sol y Luna

Jour 8 | Mardi 10 mai : Cuzco

Journée consacrée à la visite de Cuzco. Longtemps considéré comme le centre de l’empire Inca, ses principaux palais ont malheureusement été détruits à l’arrivée des espagnols pour être remplacés par des édifices d’inspiration coloniale. Ce mélange des deux styles architecturaux se retrouve au centre-ville. Vous vous rendrez à Cuzco par une route sinueuse au milieu des montagnes andines. Une étape optionnelle peut être rajoutée pour découvrir le site archéologique de Maras. Nous garerons nos véhicules sur la place principale ou Plaza de Armas et aurons du temps libre pour visiter le marché et déjeuner dans un endroit agréable. Le retour vers l’hôtel sera marqué par une étape dans la ville de Pisac, qui est notamment connue pour son marché indien. La fin de journée se fait en douceur en empruntant la route spectaculaire qui nous ramènera vers notre hôtel.
Hébergement : Sol y Luna

Jour 9 | Mercredi 11 mai : Vallée Sacrée – Puno (430 km / 8h)

Panorama spectaculaire et vues à vous en couper le souffle, voici le programme de votre journée sur les routes péruviennes. Le parcours sinueux de la première partie de votre itinéraire vous verra à nouveau dépasser le seuil des 4500 mètres d’altitude. De nombreux sites intéressants se dressent sur votre chemin et pourront faire l’objet d’une visite si vous le désirez, telle que l’église du village d’Andahuaylillas, surnommée la Chapelle Sixtine des Amériques par les péruviens. La sobriété de son extérieur tranche avec l’opulence artistique de l’intérieur, notamment ses magnifiques peintures murales. L’ancien temple Inca de Wiracocha dans la ville de Raqchi, site religieux de première importance et le site funéraire de Sillustani sur le rivage du lac Umayo se dressent également sur votre chemin. De nombreux petits villages pittoresques et d’autres sites archéologiques sont au menu d’une journée décontractée qui vous demandera un petit peu plus d’attention dans la ville de Juliaca. Notre hôtel à Puno est situé sur les rives du célèbre lac Titicaca, le plus haut lac navigable au monde (3812 mètres).
Hébergement : Hotel José Antonio

Jour 10 | Jeudi 12 mai : Puno – Huatajata (194 km / 6h)

Journée placée sous le signe de la diversité. Nous passerons pour la première fois une frontière avec l’entrée en terre bolivienne. Nous longerons d’abord le lac Titicaca avant de pénétrer en Bolivie via la petite ville de Copacabana, d’où le célèbre quartier de Rio (où vous finirez votre grandiose voyage !) tire son inspiration, suite à la construction à Rio d’une chapelle rendant hommage à la vierge de Copacabana, sainte patronne de la Bolivie. Nous profiterons de notre passage dans ce lieu de première importance pour les boliviens pour faire bénir les voitures et s’assurer que le reste du voyage se passera bien, une précaution n’est jamais de trop ! Après avoir laissé Copacabana derrière, nous traverserons le lac Titicaca en ferry jusqu’à Huatajata.
Hébergement : Inca Utama hotel

Jour 11 | Vendredi 13 mai : Huatajata – La Paz (86 km / 6h)

Trajet court aujourd’hui, mais une surprise est au rendez-vous avec la possibilité de conduire sur le circuit le plus haut du monde : le circuit de Pucarani, à 3864 mètres d’altitude. Le gagnant sera couronné le meilleur pilote d’Europe dans la catégorie « plus de 3500 mètres d’altitude ». Ce test de vitesse peut être considéré une mise en bouche avant un deuxième défi de taille : manœuvrer dans la jungle urbaine de La Paz. La densité de la circulation et la pente des rues seront autant un test pour les pilotes que pour les freins de votre véhicule.
Hébergement : Stannum hotel

Jour 12 | Samedi 14 mai : La Paz

Journée libre à La Paz pour découvrir la ville à votre rythme. Située dans une vallée et entouré d’altiplanos, La Paz n’est pas la capitale du pays (Sucre), ni la plus grande ville (Santa Cruz de la Sierra). Le pouvoir législatif s’y trouve néanmoins et elle est donc particulièrement importante pour le fonctionnement ce de pays enclavé. Visiter La Paz revient parfois à prendre une machine à remonter le temps tant les bâtiments d’inspiration indiennes se mélangent aux édifices coloniaux et modernes dans un assemblage bigarré et surprenant. Les principaux sites sont la Plaza Murillo (ex Plaza de Armas), renommée en hommage au Général Murillo, personnage central de l’indépendance bolivienne, dont on peut d’ailleurs visiter la demeure. La cathédrale métropolitaine sur la même place et le Palacio Quemado (palais présidentiel ou palais brulé en référence au soulèvement de 1875) présentent également un grand intérêt. Le Mirador Laikota offre des vues magnifiques sur la ville, avec la montagne Illimani en toile de fond. Un endroit surprenant est le « marché aux sorcières », notamment fréquenté par les indiens aymaras pour acquérir des objets religieux.
Hébergement : Stannum hotel

Jour 13 | Dimanche 15 mai : La Paz – Arica (550 km / 11h)

Direction Arica et le Chili pour la prochaine étape. Ce pays à la forme surprenante possède une gamme de climats variés, le nord étant particulièrement chaud et sec. Nous entrons petit à petit dans la zone désertique que nous traverserons pendant une partie de notre voyage. Comme il y a peu de stations-service, il est pratiquement obligatoire de s’arrêter pour faire le plein. La route étant généralement droite et la chaussée de bonne qualité, elle invite à une conduite langoureuse, bercé par les paysages lunaires de cette belle région et par l’océan Pacifique qui nous convie pour une baignade furtive.
Hébergement : Hotel Apacheta

Jour 14 | Lundi 16 mai : Arica – San Pedro de Atacama (702 km / 10h)

La traversée du désert de l’Atacama est sans aucun doute un des moments forts de notre voyage. Ces paysages d’un autre monde s’étendant à l’infini cumulés à la qualité des routes assurent une conduite détendue. Il y a à nouveau peu de stations-service, il est donc important de faire le plein à chaque fois que possible. Au niveau d’Iquique, vous pourrez visiter les usines de salpêtre de Humberstone et Santa Laura. Ces dernières furent abandonnées du jour au lendemain en 1960, ce qui donne au lieu un aspect de ville fantôme. Le salpêtre ou nitrate de potassium qui servait à la fabrication des explosifs a été à l’origine de la guerre du Pacifique (1879 – 1883) entre le Chili d’un côté et le Pérou et la Bolivie de l’autre. C’est suite à cet épisode douloureux que la Bolivie perd son accès à l’Océan Pacifique. D’un minerai à un autre et d’une époque à une autre, vous pourrez également visiter la plus grande mine de cuivre au monde à Chuquicamata. Le Chili est le plus grand producteur de cuivre au monde… un tiers de la production mondiale ! Une fois que vous avez passé la ville de Calama, plein gaz jusqu’à San Pedro de Atacama. Juste avant d’entrer dans la ville, vous passerez devant « Valle de la Luna » ou Vallée de la Lune, qui modelée par des années d’érosion de l’eau et du vent, possède une apparence lunaire. Ses crêtes et canyons de couleur ocre sont un spectacle étourdissant au coucher du soleil.
Hébergement : Cumbres San Pedro

Jour 15 | Mardi 17 mai : San Pedro de Atacama

Une journée libre à disposition n’est pas de trop pour découvrir les richesses de ce village (dont son petit musée archéologique) et les merveilles aux alentours. Si vous souhaitez garder vos mains sur le volant, nous suggérons une visite des geysers de El Tatio à une altitude de 4200 mètres. Attention la route n’est pas pavée et elle est assez aventureuse. Vous reviendrez à San Pedro par le village de Pucará et la Ruta 23 pour un total de 300 km. Une autre sortie particulièrement spectaculaire est celle conduisant aux salines d’Atacama, lieu de nidification des flamands roses au sud de la petite ville (250 km de route dont seulement 40 sont pavées). Si vous souhaitez vous reposer et ménager votre véhicule tout en découvrant ces sites, vous pouvez aussi choisir de les visiter avec guide et chauffeur.
Hébergement :  Cumbres San Pedro

Jour 16 | Mercredi 18 mai : San Pedro de Atacama – Salta (593 km / 12h)

Nouvel itinéraire inoubliable au programme. Il s’agit d’une longue journée de voyage où nous continuons à hautes altitudes. Les pics volcaniques et les salines font partie du terrain de jeu des flamands roses et des vigognes, un cadre des plus spectaculaires. Vous entrerez en Argentine par Santa Jama, le col le plus haut de toute la Cordillère des Andes. N’oubliez pas faire le plein immédiatement après la frontière. Vous pouvez ensuite commencer une lente descente vers Salta. Vous aurez l’opportunité de conduire sur un lac de sel à Salinas Grande. Viens ensuite le moment du choix entre deux routes différentes : Une d’entre elle est une magnifique route sinueuse (et goudronnée) avec des passages dans la forêt vierge en direction de Puramarca. Pour les plus aventureux d’entre vous, la piste menant à Santo Antonio de los Cobres à 4500m d’altitude est spectaculaire. A partir de ce point la route serpente progressivement vers Salta. 
Hébergement : Finca Valentina & House of Jasmines

Jour 17 | Jeudi 19 mai : Salta

Journée libre à Salta pour vous détendre, visiter la cité coloniale de Salta ou vous rendre en téléphérique sur les hauteurs de la ville. Pour ceux d’entre vous souhaitant conduire, vous pourrez visiter les villages environnant de Cachi et Cafayate (500 km de route au total dont 150 km de piste). Depuis Salta, suivez une route conduisant au village de montagne de Cachi et ses maisons blanches construites en argile, puis une piste passant par les vallées Calchaquies qui marquent la transition entre les sommets de la Cordillère des Andes et la zone forestière de la Yunga jusqu’à Cafayate. Cafayate est renommé pour son vignoble de qualité qui a comme particularité l’utilisation du cépage Torrontés. Vous reviendrez à Salta par une magnifique vallée, plus connue sous le nom de Quebrada das Flechas.
Hébergement : Finca Valentina & House of Jasmines

Jour 18 | vendredi 20 mai : Salta – Corrientes (831 km / 12h)

Nous laissons les montagnes derrière nous et traversons l’immensité de la pampa (plaine en Quechua) argentine jusqu’à Resistencia et Corrientes. En termes de conduite, nous pouvons parler de lignes droites, d’absence de relief et la sensation d’être seul au monde sur ces routes entourées de terres agricoles, un contraste énorme avec les journées précédentes. Hébergement : La Alondra

Jour 19 | Samedi 21 mai : Corrientes – Puerto Iguazú (615 km / 9h)

Une nouvelle longue journée de conduite est au programme du jour dans le nord de l’Argentine. Nous passerons près d’Esteros del Ibera, un vaste réseau de marécages et d’étangs où plusieurs espèces animales ont élu résidence telles que caïmans, capybaras, loups à crinière ou encore ocelots. Une autre découverte de choix en cours de route sont les ruines des missions jésuites, dont le plus bel exemple est San Ignacio qui est classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO à l’instar de ses consœurs Reduccion de Santa Ana, Santa María la Mayor et Nuestra Señora de Loreto. Arrivée en fin de journée à Puerto Iguazú. 
Hébergement : Selvaje Lodge

Jour 20 | Dimanche 22 mai : Iguazu – Foz do Iguaçu (16 km / 2h)

Découverte des chutes d’Iguazu du côté argentin le matin. Le spectacle naturel que représentent ces 275 chutes, se déversant sur 3 km de large dans un grondement assourdissant est inoubliable. Le côté argentin des chutes possède plusieurs chemins et offre la possibilité de surplomber les chutes depuis la Garganta del Diablo (gorge du diable). Après avoir complété les formalités d’usage et conduit les 16 km vous séparant de l’Hotel das Cataratas, seul hôtel situé dans le parc brésilien et vous y donnant un accès exclusif (avant et après le départ des autres visiteurs), vous aurez du temps de libre en fin de journée.
Hébergement : Belmond hotel Das Cataratas

Jour 21 | Lundi 23 mai : Foz do Iguaçu

Vous avez la journée de libre pour vous détendre et explorer les chutes côté brésilien. Il est conseillé de visiter les chutes tôt le matin, un véritable privilège avant l’arrivée des autres visiteurs. Une passerelle s’approchant des chutes crée les conditions idéales à l’apparition d’arcs-en-ciel, dès l’arrivée des premiers rayons du soleil. Des excursions en bateau pour vous approcher des chutes ou en hélicoptère pour les survoler sont également de bonnes options pour mieux appréhender ces merveilles de la nature.
Hébergement : Belmond hotel Das Cataratas

Jour 22 | Mardi 24 mai : Foz do Iguaçu - Curitiba (654 km / 10h)

Nous reprenons la route aujourd’hui. Vous traverserez l’état du Paraná d’ouest en est par la BR 277 pour arriver à sa capitale, Curitiba. Les terres accidentées de l’état ayant le relief le plus marqué du pays ont connu de nombreuses vagues d’immigration européennes (Allemagne, Pologne, Ukraine notamment) mais aussi japonaises aux XIX et XXème siècles qui ont marqué l’histoire de cette région. Vous passerez notamment à côté de nombreuses plantations de maïs, soja et café. Curitiba avec ses 1,3 millions d’habitants est une ville référence au Brésil, souvent reconnu pour être un modèle d’organisation, de développement durable et de citoyenneté. Une de ses principales « success story » est notamment l’implantation d’un transport public efficace, rapide et fiable.
Hébergement: Nomaa hotel

Jour 23 | Mercredi 25 mai : Curitiba – São Paulo (410 km / 7h)

La plus grande partie de la journée se passera sur les autoroutes de l’état de Sao Paulo, qui sont d’excellente qualité. Cet état vallonné agrémenté de plantations de canne à sucre, d’oranges et de cafés est de la taille du Royaume-Uni. Attendez-vous à une circulation plus dense au niveau de la mégalopole de São Paulo. Avec ses 20 millions d’habitants, São Paulo est le centre économique et financier du continent mais pas seulement ; c’est aussi et surtout une ville vibrante avec de magnifiques musées, d’excellents restaurants et une vie nocturne animée.  
Hébergement : L’Hotel PortoBay

Jour 24 | Jeudi 26 mai : São Paulo

Une journée n’est pas de trop pour découvrir la ville tentaculaire de São Paulo. Parfois surnommé le New York sud-américain, c’est de loin le plus important centre d’affaires du continent. Si les paulistas sont connus pour leur abnégation et sens du devoir, ils savent aussi prendre du bon temps, les nombreux restaurants et boutiques de luxe en attestent. Le parc d’Ibirapuera où les locaux se rendent fréquemment les week-ends fût conçu par le paysagiste Roberto Burle Marx et ses bâtiments sont signés Oscar Niemeyer. Il compte pas moins de 5 musées. Pour les amateurs de peinture, vous ne pourrez pas manquer le MASP sur l’avenue Paulista (principale artère de la ville) où vous trouverez entre autre des œuvres de Van Gogh, Renoir, Velázquez, Portinari et Picasso. Pour ceux qui aiment se mêler aux autochtones, nous vous suggérons de visiter et aussi de déjeuner au Mercado Municipal. Le bâtiment en lui-même a beaucoup de caractère mais ce sont les étals à perte de vue et les clients grouillant autour d’eux qui sont particulièrement intéressants. Nous vous suggérons d’essayer un sandwich de mortadelle ou des accras de morue dans un des bistrots du marché.
Hébergement : L’Hotel PortoBay

Jour 25 | Vendredi 27 mai : São Paulo – Paraty (362 km / 9h)

Le trajet entre São Paulo et Paraty est un des plus beaux et variés du voyage ! Depuis les plateaux de la Serra do Mar, vous traversez la Forêt Atlantique qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour la diversité de sa faune et de sa flore. Nous continuerons par les routes de bonne qualité de Mogi das Cruzes jusqu’à arriver à l’Océan Atlantique par la ville côtière de Bertioga. Il s’agit probablement d’une des descentes les plus spectaculaires où vous êtes entourés par la forêt vierge tout en gardant l’Océan Atlantique en ligne de mire. Une fois sur la route longeant la côte et allant de Santos (le plus grand port du pays) à Rio, la nature vous éblouira de son incandescence : montagnes, forêts, baies, plages, îles, rivières et plusieurs cascades sont au rendez-vous. Nichée entre forêt tropicale et plages paisibles, Paraty est un réel contraste avec la métropole urbaine de São Paulo. Cette ville inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO devint le port principal destiné à l'expédition de l'or du Minas Gerais vers l'Europe au XVIIème siècle avant qu'une nouvelle voie entre le Minas et Rio ne la plonge dans l'oubli pour plus d'un siècle et demi. C'est la construction d'une route, au milieu du XXème siècle, qui a redonné vie à ce joyau colonial si bien conservé et restauré. La ville est aujourd’hui un des fleurons du tourisme au Brésil, grâce à ses nombreux hébergements de charme, restaurants de qualité ainsi que de nombreuses possibilités d’excursions.
Hébergement : Pousada Literária

Jour 26 | Samedi 28 mai : Paraty

Journée libre pour découvrir Paraty et ses alentours. Ce village fondé en 1667 a eu un rôle majeur dans l’histoire du pays à l’époque où la couronne portugaise l’utilisait pour expédier à Lisbonne l’or et les diamants extraits dans le Minas Gerais. Classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO en 1966, le centre-ville de Paraty n’est pas accessible aux véhicules, ce qui vous permettra de parcourir ses rues pavées en toute liberté. Au-delà de l’aspect historique, Paraty se trouve également dans un écrin de forêt tropicale avec pas moins d’une centaine de plages et 65 îles à proximité. Nous vous suggérons d’aller en profiter en faisant une excursion en bateau. Les eaux cristallines et les plages désertes de la région offrent de belles opportunités de snorkelling. Alternativement, pour les plus sportifs d’entre vous, de nombreuses randonnées, sorties en kayak, à cheval ou du rafting sont à portée de main. La ville côtière d’Ubatuba, le petit village de pêcheurs de Picinguaba ou les champs de lavande de Cunha sont accessibles en voiture pour ceux d’entre vous qui préfèrent rester au volant. 
Hébergement : Pousada Literária

Jour 27 | Dimanche 29 mai : Paraty – Rio de Janeiro (256 km / 6h)

Nous voilà déjà à la dernière étape de notre voyage. Nous finissons par un trajet plus court afin que vous profitiez comme il se doit de la route côtière qui nous guidera vers notre dernière destination : Rio de Janeiro. Nous suggérons de partir en début de matinée afin d’éviter d’arriver à l’heure de pointe. Avec ses 10 millions d’habitants et sa topographie unique, Rio possède en effet une circulation particulièrement dense. La ligne d’arrivée d’un voyage qui vous aura vu passer des cordillères andines aux côtes tropicales brésiliennes via l’immensité des plaines argentines sera franchie devant le célèbre Copacabana Palace.
Hébergement : Copacabana Palace

Jour 28 | Lundi 30 mai : Rio de Janeiro

Un sentiment de satisfaction à la mesure de la performance accomplie et d’émerveillement à la vue de la baie de Guanabara vous envahira ce matin pour la dernière journée de cette belle aventure. Rio de Janeiro possède un relief étonnant, en atteste le Morro Dois Irmãos (les deux frères) et le Pain de Sucre. La ville est sous la protection du Christ Rédempteur qui la surplombe depuis le Mont Corcovado. Deuxième capitale du pays (jusqu’en 1960), elle possède un centre-ville particulièrement intéressant. Le quartier de Santa Teresa, symbole du Rio belle époque, regorge aujourd’hui d’ateliers d’artistes, à tel point qu’il est également connu comme étant le Montmartre carioca. Si vous êtes en manque de plage, Copacabana et Ipanema vous ouvrent les bras.
Hébergement : Copacabana Palace

Jour 29 | Mardi 31 mai : Rio de Janeiro – Europe Continentale

Fin du voyage et retour vers l’Europe après votre découverte du continent sud-américain. Transfert vers l’aéroport et vol intercontinental. Vous arriverez à destination le jour suivant.

Jour 30 | Mercredi 1 juin : Europe

Arrivée à Paris (ou autre) et suite de votre voyage.

Inscrire SouthAmeriCar

Avez-vous besoin de plus d’informations? Souhaitez-vous vous inscrire?

Souhaitez-vous recevoir de plus amples informations concernant SouthAmeriCar 2022 ou vous inscrire pour ce voyage? Remplissez le formulaire ci-dessous et nous entrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais. Vous pouvez aussi nous joindre au: +33 7 79 78 40 04 ou nous envoyer un email: davidf@sapapanatravel.nl

Inscrivez-vous pour SouthAmeriCar